graspop 2015Bonjour à tous,

Le printemps est bien installé à présent et qui dit beaux jours dit retours des festivals! Mon passe-temps préféré après ce qui est de la beauté c’est évidement la musique. J’ai commencé très jeune (6 ans) par le chant, je me suis mise bien plus tard à la guitare et entre temps je suis passée par le conservatoire. Aujourd’hui, je suis seulement spectatrice même si comme tout le monde j’aime pousser la chansonnette dans la voiture avec la musique à fond.

Ce que j’aime musicalement parlant est assez varié tout de même, j’ai assisté à de nombreux concerts de metal, des concerts et soirées gothiques (en Allemagne principalement) mais aussi quelques concerts de reggae. Ce que j’écoute le plus est le metal, malheureusement en Bourgogne ce n’est pas la région la plus vivante en matière de concerts, alors je me suis contentée pendant plusieurs années de la petite salle de ma ville où j’ai pu voir Napalm Death, L’esprit du clan, Black bomb A, Eths, Mass hystéria, Lofofora… Puis j’ai déménagé dans le Jura, à Strasbourg, je suis retournée en Bourgogne et je suis enfin posée en Moselle. Entre temps, j’ai croisé d’autres petites salles ou j’ai pu voir Korpiklaani et d’autres groupes moins connus et surtout j’ai fait mes premiers festivals!

sonisphere festival 2011

Mon tout premier festival fut le Sonisphere en 2011 à Amnéville, c’est d’ailleurs la première fois ou je voyais Metz sans imaginer que j’allais emménager quelques années plus tard à côté de cette ville. Pour ce premier festival, puisse que l’on ne vivait pas en Moselle à ce moment-là, nous avions réservés des places au camping de Metz car nous avions envie d’un peu plus de confort. Je garde un très bon souvenir de ce festival avec comme tête d’affiche Metallica, Slayer, Megadeth, Anthrax et Slipknot. Pourtant, je dois bien l’admettre ce n’était pas la meilleure organisation…summer breeze 2014 festival

Le soucis, c’est que l’on devient vite accro aux festivals alors en 2014 c’est direction le Summer Breeze qui se déroule en Allemagne ou nous sommes allé. On avait envie de faire les choses en grand et partir avec tous nos copains, nous avons loué un minibus et des amis nous suivait en voiture nous étions au total 11 personnes. Pour être plus tranquille, nous avions également loué un camping en dehors du festival. Mais l’organisation pour 11 métalleux n’est pas facile à gérer car il fallait repêcher tout le monde à la fin des concerts, afin de retourner au camping et avec la bière qui coule à flot dans les festivals ce n’était pas évident. De plus, nous avons eu une météo catastrophique, de la pluie, du froid, il y avait de la boue partout, les toilettes du festival étaient juste à fuir je préfère vous épargner les détails. Il y avait beaucoup d’attente pour rentrer sur les lieux et nous avons trouvé que la sono n’était franchement pas au top. Nous avons été un peu déçu par cette expérience.Festival graspop 2015

En 2015, c’est l’affiche du Graspop (Belgique) qui nous a attirée! Mais cette fois, c’est en petit comité que nous nous sommes organisé, nous étions 4 mais il fallait repêcher le beau frère au Pays Bas car il vit en Estonie. C’est de là qu’est né notre slogan « le metal, oui! mais le metal confort! » vous vous demandez certainement pourquoi?! Nous avons trouvé un super camping familial ou nous avons loué un mobile home pour 4 personnes. Franchement, nous ne nous attendions pas à autant d’aisance, nous avions un salon avec canapé, un frigo (important pour les boissons), la télé, deux chambres, les draps étaient fournis et si on le souhaitait, il était possible de faire du pédalo sur l’étang… Nous avions tout listé ce dont on avait besoin pour être tranquillou. Le seul inconvénient c’était les trajets à faire en voiture pour aller au festival et c’était évidement moins vivant. Concernant le festival ce fut une très bonne surprise, des groupes au top, des mises en scène géniale, les sanitaires nickel, très peu d’attente.festival metal graspop 2017

C’est pourquoi cette année nous retournons au Graspop (bien plus proche que le Hellfest pour nous) mais avec une organisation un peu différente. Toujours en petit comité, toujours la même équipe de 4 personnes composés de nos deux Estoniens, de mon Barbu et moi-même. Cette fois, nous tentons le camping du festival plus précisément le Metal Town ou nous avons loué une Festihut. Ce sont de petits chalets en bois avec des lits superposés, l’avantage c’est que nous avons le petit déjeuner compris chaque matin et nous serons au sec en cas de pluie. Nous avons décidé de choisir cette option pour être plus proche du festival et ne pas avoir à prendre la voiture. Ainsi nous pourrons profiter des concerts et activités du jeudi soir compris dans le pass combi. Je compte évidement vous faire un bilan de tout cela une fois rentrée du fest.

Maintenant que je vous ai parlé de toutes ces expériences, je vous tire mon chapeau vu le roman que j’ai rédigé! J’avais envie de partager avec vous une liste de choses à ne pas oublier lorsque l’on part en festival. Du plus basique aux objets un peu plus superflus

Attention dans chaque festival et leur camping de nombreux objets sont interdits, il est préférable vérifier ce qui est ou non autorisé.

Ma méthode: c’est de tout lister sur une feuille, rajouter aux choses auxquelles je pense au fur et à mesure et quelques jours avant le départ faire le point et mettre de coté ce que j’ai besoin d’emmener.

  • Les billets du festival imprimé, réservation hébergement, le plan du festival et l’ordre de passage des groupes.
  • Sac de couchage et oreiller (tente, sardines et cadenas)
  • Argent liquide, CB, et papier d’identité
  • Une paire de chaussures confortables (rangers avec grosses chaussettes car ce faire marcher sur les pieds quand on est en nu pied c’est moins cool même si il fait chaud)
  • Des vêtements, sous vêtements confortables, un foulard (froid et poussière) et éventuellement un pyjama 😛 (en juin il peut faire très chaud ou froid alors prévoir en fonction de la météo)
  • Protection auditive (distribuées au festival si on oublie et utile pour dormir)
  • De quoi se protéger du soleil (crème solaire, lunette, chapeau)
  • Trousse de toilette (brosse à dents, gel hydroalcoolique, déodorant, gel douche, shampoing, shampooing à sec, brume parfumée, crème hydratante, cotons, démaquillant, stick à lèvres, brosse, maquillage…) et des lingettes pour tout 😀 (lingettes bébé pour se rafraichir, lingettes démaquillantes, lingettes désinfectantes)
  • Sac poubelle, papier absorbant et papier toilette
  • Nourriture et boissons (pour le camping: brioche, chewing-gum,  biscuits, chips, eau, soda, bière (attention souvent limité en quantité selon le festival), boissons énergisantes… )
  • Petit appareil photos numérique
  • Trousse de secours (pansement ampoules, pansement préventions ampoules, pansement classique, petits ciseaux, désinfectant, baume du tigre (utile pour les douleurs musculaires et les piqures d’insectes), pastilles pour la gorge, prévoir contre les maux de tête et en cas d’indigestion c’est plus prudent!)
  • Spray désinfectant sans javel et tongs (pour la douche)
  • Lampe de poche
  • Batterie rechargeable chargée pour les téléphones, chargeurs, multiprises (éventuellement adaptateur suivant le pays)
  • Sac à dos
  • Serviettes de bain
  • Chaises pliables
  • Glacière, pain de glaces, thermos (pour le voyage aller), gobelets
  • Enceinte portative pour la musique

A présent, il n’y à plus qu’a être patient en attendant le départ!

graspop

 

Partager moi en commentaire vos conseils et astuces quand vous partez en festival et surtout ou allez-vous cette année? \m/

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !